Publié le 02-09-2020

Absent du final de la 5e étape

Malgré un gros travail d’équipe, le Team Total Direct Energie n’a pas pu se placer correctement dans le final de la cinquième étape pour jouer la gagne.

Des débuts en douceur

Ce mercredi, les coureurs du Tour ont un peu soufflé. Aucun baroudeur n’a osé s’extirper du peloton. Il est vrai que le parcours du jour convenait fortement aux sprinteurs, ce qui a sûrement refroidi les candidats habitués aux longues échappées.

Un final à risque

C’est à 53 kilomètres de l’arrivée que le peloton a commencé à se tendre. Vent de côté annoncé, le risque de bordure était présent dans toutes les têtes. Les équipes de sprinteurs se sont mises en route pour placer au mieux leurs cartes à l’avant. Dans un final technique, c’est le belge de la Jumbo-Visma, Wout Van Aert qui s’est montré le plus fort pour s’imposer dans les rues de Privas.

« Ça roulait très vite dans le final » explique Niccolò Bonifazio. « Nous étions trop derrière pour pouvoir remonter. La route du dernier kilomètre n’était vraiment pas large, c’était très difficile de se replacer. Nous serons là pour réessayer la prochaine fois »

Au terme de cette étape, Sam Bennett est le nouveau porteur du Maillot Vert alors que son coéquipier, Julian Alaphilippe perd lui le Jaune. Ce dernier a en effet été pénalisé pour un ravitaillement interdit à moins de 20 kilomètres de l’arrivée.