Publié le 27-02-2019

Autour de Niki

La formation vendéenne aura un représentant de luxe dans ses rangs à l’occasion du weekend d’ouverture, nous avons recueilli ses sensations à l’abord d’une période cruciale.

En action avec le maillot Nalini du Team Total Direct Energie

Moins connu en France qu’aux Pays-Bas et en Belgique, le Néerlandais reste néanmoins un véritable champion du cyclisme moderne qui a toujours envie de briller. « Je suis excité à l’idée d’entamer la saison des classiques pavées lors du Omloop, et forcément un peu nerveux. C’est la plus belle période de l’année dans le cyclisme professionnel. De ce fait, la tension est palpable ».

Et sa préparation ?

Difficile pour les amateurs de vélo qui scrutent les résultats ou les retransmissions de début d’année de se faire un avis sur l’état de forme du leader de la Total Direct Energie sur les pavés. Lui, il nous le confirme est très confiant. « Tout s’est bien déroulé. Je suis confiant sur ma condition physique, et aussi très content de l’entente avec mes nouveaux coéquipiers en course ».
Autre point important, les pics de forme. Faut-il être à son meilleur pour l’Omloop Het Nieuwsblad alors que le Tour des Flandres et Paris-Roubaix sont plus d’un mois après ? « Je crois que c’est possible, mais l’histoire prouve le contraire. Peu importe, je ferai le maximum pour être à mon top niveau sur les 44 prochains jours ».

Quelle stratégie ?

Lorsqu’on lui demande quelle stratégie sera la meilleure pour vaincre, le Néerlandais est très clair. « Chaque course demande une stratégie particulière, mais une chose ne change pas : nous devrons être avec toute l’équipe à l’avant du peloton avant d’aborder les moments clés de la course ». On devrait donc aperçevoir les maillots de l’équipe devant la caméra de la moto TV.