Publié le 16-04-2019

Course tactique sur Paris-Camembert

Durant une journée humide, le final saccadé a permis à un groupe de s’extirper du peloton et de se dispuster la gagne à Livarot. Présent au sein de ce groupe, Cousin prend une belle 7e place.

Une course « à l’ancienne »

Le parcours très tournoyant et les passages sur les chemins de terre de la Normandie rendent la course instable. Cosnefroy (AG2R La Mondiale) est très actif et rejoint les deux hommes de Vital Concept – B&B Hotels présents en tête depuis le départ. Un peu plus loin, c’est un groupe avec Cousin et Ourselin qui se détâche du peloton. Le final est très technique et Cosnefroy (AG2R La Mondiale) accélère dans les trois derniers kilomètres pour s’offrir un magnifique succès. Il adopte le même style que lors de son sacre de Champion du Monde chez les Espoirs du côté de la Norvège. Jérôme Cousin le confirme, « je ne pouvais pas faire grand chose ». La supériorité dans le final des AG2R – La Mondiale leur permet de s’imposer.

Que retenir ?

Cousin est en bonne forme et le montre à nouveau en prenant part à l’échappée qui va jouer la gagne. On retient également le très bon comportement de l’enfant du pays, Ourselin qui a fourni un bel effort dans l’échappée. De manière générale, les Total Direct Energie ont bien travaillé en tête du peloton pour Lilian Calmejane. Ce dernier termine à la 12e place, dans le peloton et confirme qu’on le retrouvera à nouveau en tête pour attaquer et gagner.