Publié le 22-04-2019

Gaudin perce au mauvais moment, Calmejane conclut par une 5e place

Damien doit une nouvelle fois laisser partir le bon groupe sur incident mécanique malgré une grosse force. Lilian réussit à conclure le travail de l’équipe par une 5e place dans un sprint en petit comité.

Le Tro Bro Leon, une course atypique

Avec ses Ribinou, le Tro Bro est une course déjà légendaire. Le public breton l’a adoptée rapidement et se presse chaque année au bord des routes. Cette course peut convenir à des bisons, comme Damien Gaudin. Elle peut aussi sourire à des sprinteurs, ou même des puncheurs. La meilleure carte dans l’équipe reste le deuxième de 2018, Gaudin.

Gaudin crève après avoir attaqué

Très actif dans les 40 derniers kilomètres, Damien sera victime d’une crevaison. La présence d’un bénévole, un sympathisant de l’équipe, lui permet d’être dépanné très rapidement. Malheureusement, le rythme élevé ne lui permettra pas de boucher le trou et Damien devra chasser derrière la tête de course. Du côté de Lilian, même si la fatigue commence à arriver après son début de saison complet avec les classiques Flandriennes, il réussit à revenir sur l’échappée et à disputer la victoire. Au sprint, il sera battu et terminera 5e, une belle récompense. C’est l’Italien Andrea Vendrame (Androni – Giocattoli) qui remporte cette course en terre bretonne. Il faudra attendre un an pour revoir Damien sur « sa course », le Tro Bro Leon.