Publié le 13-03-2021

Impitoyable col de la Colmiane

Primoz Roglic a encore une fois fait parler la poudre. Il remporte l’étape reine de ce Paris-Nice et signe par la même occasion son 3e succès sur cette 79e édition.

Primoz Roglic, encore et toujours

Après l’annonce d’un confinement partiel sur une partie des Alpes-Maritimes, l’organisateur A.S.O a été contraint de modifier le parcours des deux derniers jours. L’étape reine s’est tout de même déroulée aujourd’hui, mais avec moins de kilomètres que prévu.

Ce matin, une solide échappée de 13 coureurs est parvenue à prendre de l’avance. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le seul rescapé de ce groupe a frisé l’exploit ! C’était sans compter sur la soif de victoire de Primoz Roglic qui dépose sans pitié le jeune, Gino Mäder à seulement 30 mètres de la ligne.

Le champion de la Jumbo-Visma montre une nouvelle fois qu’il n’est pas numéro 1 mondial par hasard. Il signe un troisième succès sur ce Paris-Nice et accroît par la même occasion son avance au général.

Pierre Latour perd quelques places

Le juge de paix tant attendu a été fatal pour notre leader. Pierre Latour s’est battu avec ses armes pour rester accrocher au groupe Maillot Jaune le plus longtemps possible. C’est à 5 kilomètres du sommet de la Colmiane que le Drômois a lâche prise. Il termine l’étape en 22e position et perd de ce fait quelques places au général. Il est 17e ce soir.

« Les copains m’ont bien placé toute la journée mais dans la dernière bosse, j’étais un peu limite. Du coup, j’ai fini comme j’ai pu, à l’arrache. Je ne suis pas encore au top mais c’est comme ça »