Publié le 06-10-2019

Le Tour de Vendée ne sourit pas aux Total Direct Energie

Avec une équipe très solide, les Total Direct Energie n’ont pas réussi leur objectif de remporter le Tour de Vendée. Pour autant, l’équipe s’est battue et Burgaudeau a d’ores et déjà pris date pour les années futures.

Du Total Direct Energie partout

À domicile, l’équipe trouve à son arrivée à Challans un public chaleureux. Pour rendre à ce public la monnaie de sa pièce, nos coureurs vont se positionner à l’avant du peloton dans les tout premiers kilomètres de course, notamment sous les consignes de Jean-René Bernaudeau présent au briefing.
Ce sera finalement Nauleau qui prendra la bonne échappée. Dans un final tortueux, Burgaudeau, à domicile, anticipe l’accélération des favoris. Il va boucher 50 secondes sur la tête de course et redonner de l’élan à l’échappée. Seul dans le final, il sera repris à 5 kilomètres du but.

Un final mitigé

Alors que l’on attend Terpstra, Boudat et Hivert, c’est Cosnefroy (AG2R-La Mondiale) qui fait la différence. Il sera accompagné par les sprinteurs Sarreau, Coquard et Laporte. Mais pas par un coureur du Team Total Direct Energie. Au final, Niki Terpstra prendra la 10e place de l’épreuve. Jonathan Hivert boucle l’épreuve à la 12e place, Thomas Boudat à la 15e position. La note positive pour l’équipe nous viendra finalement de Belgique où Turgis termine à la 4e place sur la Famenne Ardenne Classic.