Publié le 10-03-2021

Pierre Latour fait son entrée dans le top10

La quatrième étape de Paris-Nice a comme prévu tenue toutes ses promesses. Les 3550 m de dénivelé positif ont permis aux plus costauds de s’exprimer et de prendre des longueurs d’avance au classement général.

La guerre des pois

Avec sept montées répertoriées au menu, Fabien Doubey savait avant l’étape qu’il allait devoir batailler pour pouvoir conserver son maillot de meilleur grimpeur. La journée a plutôt bien commencé pour le Jurassien qui s’est glissé dans l’échappée matinale. La mission s’est malheureusement compliquée au fil des ascensions, la faute à un Anthony Perez en jambe. Le coureur de Cofidis est en effet le plus rapide des six fuyards. Il poursuit jusqu’au bout sa collecte de points en passant en tête la plus part des difficultés. Il chipe par conséquent la tunique à pois à Fabien Doubey malgré une belle résistance de notre coureur.

La belle montée de Pierre Latour

Une fois le dernier rescapé rattrapé, les tentatives d’attaque se multiplient dans l’ascension finale. On a vu entre autre un Pierre Latour passer à l’offensive dans les derniers kilomètres, sans succès. C’est d’ailleurs sur la tentative du Drômois que Primoz Roglic a porté un contre foudroyant et efficace. Le coureur de la Jumbo-Visma réalise un coup double. Il remporte l’étape et en s’empare du Maillot Jaune. Pierre s’est quant à lui arraché pour prendre une belle 9e place au sommet à Chiroubles. Par conséquent, il fait son entrée dans le top10 du classement général.

« Roglic est passé vraiment vite ! Je me suis dit ça sert à rien d’y aller sinon tu vas casser le moteur. J’ai tout fait pour m’accrocher jusqu’à la fin. Je préfère attaquer donc je suis content »