Publié le 11-09-2020

Romain Sicard au bout de l’effort

Le Colombien Daniel Martinez a remporté la 13e étape du Tour de France. Côté Total Direct Energie, Romain Sicard a bien mouillé le maillot en échappée avant de craquer dans l’avant-dernière ascension.

Une échappée de grimpeurs

L’étape du jour était la plus dure sur le papier pour beaucoup de coureurs. Avec 4400 mètres d’ascension au menu, seule une échappée de grimpeurs pouvait espérer aller au bout. Message reçu 5 sur 5 pour Romain Sicard qui s’est hissé dans un groupe de contre afin de rejoindre les fuyards du jour. Une fois la jonction opérée, les 17 hommes de tête ont cumulé assez d’avance pour pouvoir se disputer la gagne.

« J’étais désigné au briefing pour aller dans l’échappée. Personnellement, j’avais vraiment envie d’y aller »

A l’approche des dernières difficultés, l’échappée s’est peu à peu dissoute et le Basque n’a pas pu suivre le rythme.

« Ça a été un gros combat car j’étais déjà dans un contre dans le premier col et on a été repris. Il a fallu y aller avec le cœur pour relancer et ressortir afin de revenir à l’avant. Tous ses efforts, je les ai payés dans le final, mais il fallait faire le boulot et être devant. Je n’ai pas de regrets »

Au sommet du Puy Mary, c’est le vainqueur du Critérium du Dauphiné, Daniel Martinez qui triomphe. Pour Romain Bardet et Guillaume Martin, bien placés au général ce matin, les sept cols répertoriés ne les ont pas épargnés. Ils perdent de précieuses minutes dans la course au Maillot Jaune. Le duo Slovène Roglic-Pogacar grappille du temps sur les favoris.

Le résumé de l’étape en vidéo