Publié le 17-02-2016

Ruta Del Sol : pas facile… du tout !

La Ruta Del Sol, aussi appelée Tour d’Andalousie, commence ce mardi 17 février et se terminera le dimanche 21. Suite à la chute de Bryan Coquard, l’équipe Total Direct Energie n’est constituée que de 6 coureurs mais ils restent tous motivés pour gagner !

Un plateau prestigieux

Remportée l’année dernière par Chris Froome (Sky), la Ruta Del Sol sourit bien souvent aux grimpeurs.

Des grosses têtes d’affiches, et de nombreuses équipes World Tour seront présentes durant ces 5 jours espagnols : Alejandro Valverde (Movistar), vainqueur des éditions 2012, 2013 et 2014 ; le néerlandais Wout Poels (Sky), déjà bien préparé puisqu’il a récemment remporté le Tour de la Communauté de Valence 2016. Tejay Van Garderen (BMC), Rafal Majka (Tinkoff), Jérôme Coppel (FDJ, vainqueur de l’étoile de Bessèges 2016) sont également prêts à compliquer la tâche au peloton.

Samedi, les coureurs s’élanceront dans un contre-la-montre de 21 km, qui – espérons-le – pourrait être favorable à Sylvain Chavanel.

Des conditions climatiques peu favorables en Espagne

La météo est capricieuse cette semaine de l’autre côté des Pyrénées et le moins que l’on puisse dire, c’est que les conditions ne sont pas idéales pour faire du vélo… Dimanche dernier déjà, lors de la Clasica Almeria, la situation a été ubuesque : Julien Morice, présent sur cette course, nous raconte : « On a pris le départ, mais il y avait énormément de vent, et finalement la course a été neutralisée. Il nous a seulement été proposé de disputer une sorte de criterium de 21 kilomètres sur le circuit final. Tout le monde ne l’a pas fait, d’ailleurs. Les coureurs de Total Direct Energie ont tenté de contrôler la course – ou ce qu’il en restait –  mais il y a trois coureurs de IAM et de Katucha qui ont  attaqué au kilomètre. C’est dommage, en tout cas, Almeria aurait été un bon test pour l’équipe. »

Une Ruta del Sol sans le Coq

Après la chute de Bryan Coquard à la veille du départ de cette 64e édition, le Team Total Direct Energie n’engagera donc que 6 coureurs. Et la stratégie de course devrait être un peu différente. Mais l’essentiel est là : les coureurs anthracite et jaune restent concentrés, comme le rappelle Adrien Petit : « Nous restons toujours motivés pour faire de belles choses ! »

Pour tout savoir sur la Ruta Del Sol, rendez-vous sur notre page course.