Publié le 19-01-2016

Tropicale – E1 – Réaction d’Adrien Petit

Sur les courses à étapes, seul le vainqueur du jour monte sur le podium : dommage, sinon l’on aurait vu un premier coureur Total Direct Energie sur la boîte ! Adrien Petit, que nous annoncions hier matin comme l’homme fort du Team Total Direct Energie,  termine l’étape Kango-Lambaréné (146 kilomètres) en troisième position, dans un sprint réglé par l’Italien Andrea Palini (Skydive Dubaï) devant le Biélorusse Yauheni Hutarovich (Fortuneo-Vital Concept). Yohann Gène finit en quatrième position.

Adrien a eu la gentillesse de prendre le temps de répondre à nos questions.

Adri, malgré cette troisième place, on te sent en pleine forme. Comment se passe cette Tropicale ?

Je finis 3ème et Yoyo 4ème, donc ça reste un bon début, surtout pour une première étape marquée par la chaleur (NDLR : 34° à l’arrivée). Nous avons un super groupe avec une bonne ambiance, nous sommes déjà très soudés.

Parle-nous de l’arrivée de cette première étape.

C’était un final assez particulier : à 2 kilomètres de l’arrivée, un virage à droite qui nous conduisait sur une petite route, qui elle-même nous faisait monter une belle bosse raide d’environ 700 mètres… et ensuite, une descente, qui nous conduisait à 300 mètres de la ligne d’arrivée. Il fallait être prudent, car il y avait un passage dangereux avec beaucoup de graviers. Rajoutez à cela la poussière soulevée par les véhicules ouvreurs…

Comment cela s’est-il passé pour toi ?

Nous nous sommes retrouvés avec Yoyo à 400 mètres de la ligne, et il a tout de suite lancé le sprint. Malheureusement je me suis fait « déboucher » par les deux premiers, qui allaient très vite.

Pas de déception dans ta voix ?

Non, c’est même plutôt de bon augure : je prends mes repères dans un nouveau groupe. Cela dit, dans les jours à venir, il va falloir rester très vigilants, la course risque d’être encore très nerveuse. Affaire à suivre !

 

La seconde étape de la Tropicale Amissa Bongo se déroule ce mardi entre Fouagamou et Mouila (105 kilomètres). Départ prévu vers 12h, arrivée vers 14h. Un parcours roulant et plat qui devrait sourire aux sprinters.

Ci-dessous, retrouvez quelques images de la 1ère étape, qui nous donnent deux certitudes :

– Le maillot et le casque Total Direct Energie sont sacrément reconnaissables.

– Vous allez avoir la chanson de la Tropicale Amissa Bongo dans la tête toute la journée !