Publié le 21-01-2016

Tropicale – E3 – Petit, mais quel costaud !

On y croyait, Adrien Petit l’a fait. La nouvelle recrue de l’équipe Total Direct Energie a remporté la 3e étape de la Tropicale Amissa Bongo, ce mercredi 20 janvier 2016, et remonte ainsi à la deuxième du classement général. Brian Nauleau et Yohann Gène sont également en bonne position puisqu’ils terminent 10e et 11e du classement général.

On ne va pas vous dissimuler la vérité : après une étape matinale et caniculaire, et 6 heures de bus à travers le Gabon et le Cameroun pour rejoindre Oyem, départ de la 4ème étape, nous n’avions pas envie de déranger Adrien, et souhaitions laisser à l’équipe un maximum de temps de récupération. Ils l’ont bien mérité. Alors, sans interview, que dire ?

Une première qui fait plaisir

Le succès du Bison sur cette troisième étape de la Tropicale Amissa Bongo, c’est un peu plus qu’une première sur route pour le team Total Direct Energie. Vu d’un angle sportif, on soulignera que c’est la première victoire française sur route en 2016, et qu’elle revient à un coureur de l’équipe vendéenne. On soulignera aussi qu’Adrien se replace à la deuxième place du classement général de l’épreuve, avec une fin de semaine qui peut lui être favorable, notamment avec le chrono de samedi autour du Stade de l’Amitié. On se réjouira de voir que le final exigeant n’a pas effrayé l’Arrageois et qu’il y a démontré des qualités de « puncheur » prometteuses pour la suite de la saison. On se félicitera, enfin, des bonnes positions de Yohann Gène, Brian Nauleau et Tony Hurel, tous dans le top 15 du classement général.

Adrien Petit

La victoire de toute une équipe

Mais c’est surtout avec le cœur qu’on a envie de savourer ce premier trophée. Parce que c’est la première fois que le frisson de la gagne parcourt les coureurs au maillot asphalte et or. Des coéquipiers engagés au Gabon, Thomas Voeckler en tête, aux 16 autres membres de l’équipe en stage en Espagne, en passant par tout le staff, et tous ceux qui accompagnent l’aventure, on a tous  rugi de plaisir devant cette victoire. Adri, c’est une des très rares recrues « externes » de l’équipe pour 2016, c’est ce garçon qui a eu envie de rejoindre l’aventure Total Direct Energie, construire ce nouveau projet en donnant un nouveau souffle à sa carrière. Adri, c’est ce type qui s’est fondu dans le groupe comme s’il avait toujours été là, avec sa bonne humeur et son rire sonore. Alors pour nous, quand on le voit, ravagé par l’effort sur la ligne d’arrivée, pointer ses deux index vers son maillot en jubilant, on sait bien que c’est bien plus qu’un exercice de style pour faire un clin d’œil au sponsor : c’est un hommage au projet collectif du team Total Direct Energie, à tous ceux qui y croient, et qui rêvent déjà d’autre succès.