Publié le 03-02-2021

Un final musclé sur cette première étape

La première étape de l’Etoile de Bessèges s’est déroulée aujourd’hui avec comme on pouvait s’y attendre, un final très musclé. Retour sur cette journée d’ouverture.

Un plateau 4 étoiles

Depuis de nombreuses années, l’Etoile de Bessèges est le premier rendez-vous à étapes pour le Team Total Direct Energie. Cette saison, l’événement créé par le très regretté Roland Fangille, bénéficie d’un plateau 4 étoiles. Des coureurs de prestige ont volontairement pris le départ de cette 51e édition suite à l’ajournement de nombreuses courses. Nous avons pu apercevoir ce matin au podium signature Bernal, Thomas, Nizzolo ou encore Kwiatkowski… du très beau monde !

Un final musclé

Il y a eu sport aujourd’hui. Une échappée de trois coureurs est sortie dès le début de la journée sans pour autant inquiéter les équipes de sprinteurs qui ont totalement maitrisé la situation. A l’avant du peloton, plusieurs équipes ont pointé le bout de leur nez avec pour objectif de placer au mieux leurs leaders avant la bosse finale. Malheureusement, aucun coureur du Team n’a su faire la différence malgré le courage et la ténacité dont ils ont fait preuve.

“Je ne me suis pas senti au top aujourd’hui malgré le travail remarquable de mes coéquipiers qui ont tout fait pour me placer idéalement” nous a déclaré Edvald Boasson-Hagen après la course “L’arrivée était assez tactique, c’est toujours un moment compliqué à négocier pour tout le monde. J’espère que demain sera un jour meilleur afin que l’on puisse disputer le sprint”

En effet, il y aura une nouvelle opportunité de briller au sprint dès demain sur la deuxième étape !