Publié le 31-03-2019

Une équipe qui impressionne sur Gent-Wevelgem

Ce n’est pas moins de 4 représentants de l’équipe qui sont présents en tête pour disputer le final de Gent-Wevelgem, une épreuve UCI World Tour. Après un sprint anticipé aux 350 mètres de la ligne, Adrien Petit résiste et termine 6e.

Il y en avait partout

Dès les cinquante premiers kilomètres, le rythme très élevé pertube l’avancée en peloton. On retrouve ainsi un groupe avec Niki Terpstra qui va poursuivre l’aventure jusqu’à l’abord du Kemmelberg. Reviendrons une deuxième grappe de coureurs parmi lesquels Adrien Petit, Anthony Turgis et Damien Gaudin. La course continue à s’intensifier mais personne n’arrive à creuser d’écart dans les 30 derniers kilomètres avec le vent de trois-quarts face pour rejoindre Wevelgem. Un sprint en petit comité qu’essaye d’éviter Niki Terpstra qui tente de sortir seul à 12 kilomètres de la ligne. Le final est long, très long et à 350 mètres de la ligne, c’est Adrien Petit qui débouche, de loin peut-être même trop loin. Il sera repris par Alexandre Kristoff (UAE Emirates) qui remporte un gros succès à une semaine du Tour des Flandres et termine finalement 6e.

De la satisfaction

On a vu de belles choses côté Total Direct Energie et Dominique Arnould de conclure à l’oreillette « Vous avez fait une belle course les gars, vous pouvez être fiers ». On y a cru un moment avec une sur-représentation dans le premier groupe. Le bilan reste intéressant car les hommes de la formation vendéenne sont en forme et peuvent briller sur les trois prochaines grandes épreuves : Dwars Door Vlaanderen, Ronde van Vlaanderen, Paris-Roubaix.