Publié le 05-09-2020

Avantage à l’échappée

Sur cette huitième étape, deux de nos coureurs se sont échappés. Cela ne s’est pas soldé par un résultat probant, mais l’envie et la détermination étaient là.

L’échappée est allée au bout

Au départ de Cazères-sur-Garonne, un gros groupe composé de 13 coureurs s’est extirpé du peloton. Parmi les fuyards, Jérôme Cousin et Fabien Grellier ont pu mouiller le maillot à l’avant de la course. L’écart avec le reste des coureurs est très vite monté à 13 minutes.

Dans l’ascension du Port de Balès, nos deux Total Direct Energie n’ont pas pu suivre le rythme. Décrochés de l’échappée, Fabien Grellier et Jérôme Cousin ont bataillé jusqu’à la ligne d’arrivée. Le meilleur grimpeur du premier jour termine finalement 27e.

« Je tiens à remercier Jérôme qui a réalisé un gros travail pour m’aider. Je n’ai pas eu les jambes pour suivre dans le Port de Balès. C’est le sport. Je n’ai pas de regret à avoir. Encore un grand merci à Jérôme qui a passé une belle journée à l’avant avec moi »

Le coureur d’AG2R La Mondiale, Nans Peters remporte l’étape.

     

Calmejane abandonne

C’est une très mauvaise nouvelle pour le clan Total Direct Energie. A bout de force, notre leader, Lilian Calmejane a été contraint de jeter l’éponge. On se souvient qu’à quelques semaines du Grand Départ, l’Albigeois était tombé sur la Route d’Occitanie et le Tour du Limousin. Son corps n’a donc pas pu suivre sa motivation à bien figurer sur ce Tour.