Publié le 07-03-2021

Fabien Doubey prend le maillot à pois

Le départ de la 79e édition de Paris-Nice a été donné ce midi à Saint-Cyr-l’École. A l’issu de cette première étape, Fabien Doubey endosse le maillot à pois !

Une échappée en solitaire

La consigne était claire ce matin au briefing. Fabien Doubey était chargé d’animer l’étape du jour pour aller chercher le maillot de meilleur grimpeur. Message reçu 5/5 pour notre nouvelle recrue. Après 15 kilomètres de course, il parvient à semer le peloton en solitaire. Notre coureur jurassien prend à cœur sa mission du jour et passe en tête les deux premiers grimpeurs de la journée.

Les équipes de sprinteurs commencent à accélérer à la mi-course et réduisent peu à peu l’écart avec le fuyard. Fabien est finalement repris par un groupe de contre à 50 kilomètres de l’arrivée, mais le maillot à pois est assuré. Il réussit à prendre le maximum des points sur la troisième côte du jour. L’échappée est rattrapée à 20 kilomètres de la ligne.

C’est finalement un coup double que réalise Fabien Doubey aujourd’hui. En plus d’endosser le maillot à pois, il est logiquement élu coureur le plus combatif du jour ! Un prix bien mérité après une telle journée à l’avant !

« Au début de course, c’était assez nerveux. Je pense que tout le monde avait un peu peur du vent. Quand il y a eu un moment d’accalmie, je me suis dit qu’il était temps d’y aller. Personne ne m’a accompagné, mais cela ne m’a pas empêché de prendre beaucoup de plaisir devant. Quand je me suis fait reprendre par Anthony Perez, Philippe Gilbert, un de ses coéquipiers et Chris, je me suis vraiment fait mal pour assurer le maillot à pois. Je suis super content. Il y a également le Prix de la Combativité. Pour une première grande course avec Total Direct Energie, c’est sympa de commencer la semaine de la sorte » 

Anthony Turgis avec les sprinteurs

L’étape du jour s’est conclue par un sprint massif à Saint-Cyr-l’École. L’irlandais Sam Bennett lève les bras en premier. Anthony Turgis se classe quant à lui 11e.