Publié le 06-07-2019

Première approche sur le Tour de France

Il est traditionnel d’avoir un sprint massif en début de Tour. Pour notre équipe, Niccolo est chargé de faire le sprint. Il s’est positionné mais n’a pu emmener son sprint correctement, il termine 37e.

Circuit intéressant en Belgique

Une étape plate, mis à part deux classements de la montagne en début d’épreuve, s’est tenue pour ce premier jour de course. Avec les attaques d’Anthony Turgis et Lilian Calmejane, les Total Direct Energie ont essayé de prendre les points du maillot à pois.
Mais dans les 4 coureurs qui sont échappés, on ne compte aucun coureur du Team, chose rare en début de Tour de France. Les garçons sont restés au chaud et ont tous rejoint la ligne sans avoir été victimes d’une chute. Ils gardent toutes leurs chances pour le futur.

Niccolo a vu sa selle se desserrer

« Ma selle s’est desserrée sur les pavés et j’ai été déconcentré dans ma course. Ensuite, le rythme s’est accéléré et je ne suis remonté que très tard à l’avant » confie l’italien de la formation vendéenne. Il manquera à Niccolo un peu de jus dans le sprint pour prendre les bonnes roues et jouer un final de course, il devra se relever et terminera donc à la 37e place. Pas d’inquiétude, donc pour Niccolo, mais un léger sentiment d’avoir manqué une première chance de sprinter.